• l'aïeule...

     

    les mains posées sur sa canne

    ses yeux fixes et vitreux

    ont vu trop de  choses

    elle ne veut plus rien voir

    elle n'a plus rien à dire

    elle écoute seulement

    sa petite musique celle qu'elle garde en elle

    qui l'aide à tenir

    elle attend sa fin

    assise dans son coin

    et la famille qui la guette

    lui reprochant son pain

    elle qui ne sert plus à rien

    mais qu'ils gardent jaloux

    vu que c'est elle qui à les sous

    ...

    l'aïeule...

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 8 Janvier 2016 à 18:43

    Bonsoir , elle est bien belle ta mamie et ton texte bien dur hélas il reflète une réalité bien triste tout ça , je viens de voir mes petites elles ce sont blotties dans mes bras  je suis loin de ta mamie bises

    2
    Vendredi 8 Janvier 2016 à 18:47

    ya aussi les vieux qu'on fait durer des années comme des légumes pour toucher leur retraite

    et puis il y a aussi les vieux qu'on garde parce qu'on les aime, si si ! ça existe !

    et puis ya aussi les vieux qui devront travailler en déambulateur pour survivre parce que la retraite n'existera plus que pour quelques privilégiés

    tu vois titinette , mon moral est au beau fixe ! mais c'est de ta faute aussi avec ton poème à la sauce  de Brel

    le prochain poème je veux que tu le dédies à l'aïoli ! ou à l'oeil au lait....

    3
    Vendredi 8 Janvier 2016 à 20:40

    et dire que l'on va être comme elle, je veux bien mais en bon état...happy...passe une bien douce nuit

    4
    Samedi 9 Janvier 2016 à 05:49

    ya personne ? bon... j'espère que Mamie a pas fait un infarctus...

    TITINETTE!!!!!!!! DEBOUT!!!!!!!!!

    5
    Samedi 9 Janvier 2016 à 06:34

    Avec les familles éclatées, les gens sont de plus en plus condamnés à vieillir dans la solitude, autrefois le vieux restait dans son foyer, il occupait le coin près du feu et les enfants restaient près de lui le soir pour écouter ses histoire, les vieux avaient un rôle social au sein de la famille, son rôle était reconnu et il restait un personnage clé jusqu'à sa mort. Aujourd'hui les anciens sont rejetés, abandonnés ou exploités

    Amicalement

    Claude

    6
    Samedi 9 Janvier 2016 à 06:48

    tu as raison de me poser la question pour l'hélico...mais je n'en sais rien, quand je l'ai vu il était déjà dans cette position....et je n'ai pu apercevoir ce qu'il y avait au bout du filin....douce journée à toi

    7
    Samedi 9 Janvier 2016 à 06:58

    Bonjour Edwige ! Ton joli texte me rappelle un couplet de "ces gens-là"... C'est moche d'aimer l'argent à ce point ! Mais l'aïeule, c'est sûr, ne doit pas s'en laisser tandis qu'elle laisse les vautours compter...

    Je te souhaite une belle journée, j'avale mon café, je file. Bises.

    FP

    8
    Samedi 9 Janvier 2016 à 08:44

    Bonjour,

    Joli texte hélas trop souvent d'actualité.

    Mais qui sont tous ces gens qui manquent de respect vis-à-vis de leurs aînés. Une génération sortie de la cuisse de Jupiter ?

    Où allons-nous ?

    Toutefois, il faut rester positif et se dire que tous ne sont pas comme ça.

    Et tant qu'il y a de l'espoir...

    Bisous

    9
    Samedi 9 Janvier 2016 à 11:12

    Coucou Edwige,

    La vieillesse, un sujet qui parfois fait peur et pas toujours facile à aborder car nous y allons tous et comment serons-nous?....

    Belle journée à toi

    Gros bisous et bonne balade.

    Afficher l'image d'origine

    10
    Danielle1943
    Samedi 9 Janvier 2016 à 23:32
    Danielle1943

    Bonsoir

    je me suis arrêter car cette Poésie est une Merveille et merci de cette image Fantastique bisous Danielle

    11
    Dimanche 10 Janvier 2016 à 10:58
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :